Maroc Télécom n’a plus le monopole sur l’ADSL

logo-Maroc-telecomUn délai de 45 jours a été donné à Maroc Télécom par l’Agence Nationale de Régulation des Télécommunications (ANRT) afin que cette entreprise fasse une offre à ses deux concurrents : Méditel et Inwi. Cette décision viendra à coup sûr bouleverser l’univers des télécommunications au Maroc.
C’est le comité de gestion de l’ANRT qui a fixé cet ultimatum à Maroc Télécom, connu comme l’opérateur historique dans le domaine des télécommunications au Maroc. Méditel et Inwi sont donc aux aguets pour profiter de cette offre afin d’agrandir leurs activités. Sur le site de l’ANRT, on pouvait lire, et ce pour le 19 juin, que l’ANRT accordait un délai franc de 45 jours à partir de la date de notification de la décision, à savoir le 17 juin 2014. Il est ainsi demandé à Maroc Télécom de soumettre à ses deux concurrents une offre technique et tarifaire de gros passive d’accès à sa sous-boucle locale fixe filaire.
Dans tous les cas au Maroc, l’ADSL demeure le seul monopole de Maroc Télécom et on se souvient qu’en 2008, l’opérateur avait proposé une offre de dégroupage qui avait eu le soutien de l’ANRT. Mais Inwi a fait savoir que l’installation de lignes fixes a changé depuis 2008, ce qui fait que même avec le dégroupage, il n’y a pas d’égalité au niveau des conditions de la concurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.